Coût financier des césariennes au Québec

23 Nov

Dans l’article sur le Taux de césarienne au Canada, nous avons constaté une nette croissance de l’utilisation de la césarienne dans les accouchements depuis les années 90 au Canada, ce taux est passé de 17,5% en 1992 à 26,2% en 2011. Le Québec a suivi cette même tendance avec un taux un peu plus faible de 23,6% en 2011 (voir article La césarienne au Québec). En tenant compte que l’OMC suggère un taux de 15% (voir l’article sur La situation de la césarienne à l’échelle internationale), on peut alors poser la question de l’impact financier d’un tel écart.

Selon le rapport de l’Institut Canadien d’information sur la santé (ICIS) Donner naissance au Canada : Les coûts, on évaluait, en 2002, les coûts hospitaliers moyens pour un accouchement par voie vaginale sans complication à environ 2 700$. Les coûts étaient d’environ 4 600$ pour un accouchement par césarienne, soit une différence de 1 900$. Puisque les données sur le nombre de césarienne et d’accouchement vaginal sont disponibles pour le Québec, par l’entremise du site de données ouvertes, il est donc possible de faire une simulation des coûts supplémentaires engendrés par cette intervention.

Dans l’article sur la situation des césariennes au Canada, nous avons remarqué une certaine stabilité du taux en 1990 après la mise en place des lignes directrices sur la question. Il n’est pas impensable de croire que le taux de 1990 aurait pu être conservé. On retrouve cette même stabilité dans les données du Québec jusqu’en 1998 avec un taux de 17,2%. Comme les données sur le nombre de césariennes au Québec débutent en 1998, nous avons utilisé ce taux en prenant pour hypothèse que l’on aurait pu le conserver. L’autre hypothèse aurait été d’appliquer le taux recommandé par l’OMS, mais tenons-nous en plutôt au taux que le Québec a réussi à conserver pendant plusieurs années.

Le calcul est simple. En prenant le taux de 1998 comme point de référence, nous calculons le nombre excédentaire d’accouchements par césarienne pour les années subséquentes. Quant aux coûts des césariennes, nous appliquons le calcul en dollar constant pour tenir compte de l’indice du prix de la consommation (IPC) de 2002 selon Statistique Canada. Ainsi, lorsqu’on regarde le tableau 1, on constate que le montant excédentaire est plutôt important, soit environ 105M$ en 15 ans. Depuis 2007, l’écart représente plus de 10M$ par année.

 

image

 

1 Les données du Québec proviennent du Portail de données ouvertes du Québec (issue de MED-ÉCHO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *